Fruits et légumes

Usine de myrte


Comment arroser


Cet arbuste caractéristique et particulier se propage principalement dans les régions les plus chaudes de la Méditerranée, donnant des atmosphères chromatiques merveilleuses et suggestives. La plante de myrte pousse souvent indépendamment dans la nature, mais il est possible de la placer facilement même dans des pots, ou de faire des haies agréables avec de merveilleuses caractéristiques. Du point de vue de l'arrosage, la plante de myrte n'a pas besoin d'une attention particulière, car elle ne craint pas les moments de sécheresse. Ce n'est que pendant la saison la plus chaude qu'il est approprié de fournir une irrigation régulière mais sporadique, car un manque excessif et prolongé de liquides peut compromettre la végétation régulière de cette plante. La fréquence d'irrigation de la plante de myrte pendant l'été doit être de 2/3 arrosages par mois, ce qui peut également être fait avec de petites structures de mini-irrigation.

Culture de myrte



Pour ce qui concerne la culture, la plante de myrte est un arbuste d'entretien facile, grâce à sa grande capacité d'adaptation aux situations de terrain les plus variées. En effet, la plante myrte pousse sans problème dans les sols arides, sableux ou graveleux, à une exception près pour les terres chargées en calcaire peu appréciées par son système racinaire. Le sol idéal pour la culture du myrte est caractérisé par un pH neutre avec une tendance à l'acide, en faisant attention à cette particularité, cette plante poussera luxueusement. Pour la culture en pot, il est nécessaire de considérer les dimensions du récipient de la plante, car le myrte a un développement rapide et décisif. Une autre petite astuce à respecter est de contrôler le drainage du sol, en évitant la stagnation de l'eau.

Fertilisation des plantes



Pour obtenir la croissance végétative maximale de la plante de myrte, peu de règles doivent être respectées du point de vue de la fertilisation. Cet arbuste accueille des ajouts spéciaux d'engrais liquides pendant la saison chaude, précisément à partir des mois de mai jusqu'à fin septembre, en particulier en présence de climats particulièrement étouffants. L'administration de l'engrais se fait principalement par dilution d'un engrais fluide spécifique dans l'eau d'irrigation. La composition chimique de l'engrais à ajouter à la plante de myrte consistera essentiellement en deux éléments, l'azote et le potassium: d'une part, l'azote fournira un support à la plante pour assurer un développement adéquat, tandis que d'autre part le potassium fournira toute la nutrition spécifique nécessaire pour cet arbuste.

Myrte végétal: ravageurs et maladies



Le principal parasite qui peut infester le myrte est le puceron, le soi-disant pou du plant. Ce petit animal ennuyeux attaque l'arbuste du myrte, suce la lymphe vitale de la plante, se greffant principalement dans la zone foliaire. Il est nécessaire de vérifier périodiquement la présence éventuelle du puceron sur la plante et, en cas d'apparition, un insecticide spécifique doit être utilisé pour éliminer rapidement la menace. Un autre type de maladie à laquelle cet arbuste peut être soumis est celui de la contamination par des champignons, en particulier l'oïdium, le champignon caractéristique également connu sous le nom de mal-blanc, en raison de l'apparition d'une poudre de couleur très claire. Dans ce cas également, l'utilisation de produits fongicides spécifiques assurera l'éradication de ce problème.