Jardin

Asphodèle


Conseils pour l'arroser


L'asphodèle, grâce à ses fleurs délicates et pâles, peut grandement embellir les jardins et similaires. Ses splendides buissons décorent l'environnement et ne représentent pas, pour ceux qui choisissent de semer cette plante, un travail particulièrement pénible. Du point de vue des soins quotidiens, en fait, Asphodel n'a pas besoin d'une attention particulière. Les pluies naturelles qui se produisent dans les climats moyens et tempérés sont en mesure de fournir à la plante la bonne quantité d'eau dont elle a besoin pour croître et prospérer. Ce n'est qu'en cas de sécheresse qu'il sera bon d'arroser régulièrement la brousse afin de l'empêcher de se dessécher. Dans ce cas, la seule chose importante à garder à l'esprit sera de ne pas trop mouiller la plante. Les racines d'Asphodel, en effet, sont très délicates et sont particulièrement affectées par la stagnation de l'eau. Oui à l'irrigation donc, mais soyez prudent, pour éviter de ruiner les buissons, sinon forts et résistants.

Semer, cultiver et prendre soin d'eux



Compte tenu de la délicatesse de ses racines, la transplantation d'asphodèle n'est pas la plus simple. Par conséquent, pour cultiver cette belle fleur, il est conseillé de planter les graines directement, surtout en automne ou au printemps. Ceux-ci seront placés sous une très petite parcelle de terre, en prenant soin de ne pas les recouvrir excessivement. La graine de l'Asphodelus sera activée pendant la saison froide mais, pour que la plante termine sa croissance, cela prendra environ trois ans. Un temps assez long, qui va certainement rembourser l'attente, vu le merveilleux résultat. Au bout de trois ans, la plante peut être déplacée du pot à la terre. Habitué à résister aux climats les plus disparates, notamment froids, il n'a pas besoin de types de sols particuliers pour se développer, à condition qu'ils ne soient pas trop durs. C'est le sol mou où les buissons d'Asfodelo donnent le meilleur d'eux-mêmes, comme en témoignent les belles fleurs qui ramollissent les branches à la fin du printemps. Lorsqu'elles se dessèchent, il sera bon de procéder à une taille soigneuse, visant à éliminer principalement les parties ruinées de la plante et les fleurs séchées.

Engrais à utiliser



Comme on le sait, la fertilisation est l'une des étapes les plus importantes à transmettre au sol et, par conséquent, à la plante, toute une série de principes nutritifs tels que l'azote, le potassium et le phosphore mais aussi le fer, le calcium et le magnésium qui, enrichissant les substances avec sol, favorisent un meilleur développement des différentes cultures. L'asphodèle ne fait pas exception: pour croître luxuriante et forte, elle a besoin d'un engrais chimique équilibré, de préférence granulaire, à libération lente et à base de minéraux tels que l'azote phosphore et le potassium, substances hautement nutritives capables de renforcer la structure de la plante elle-même. Ce type d'engrais se dissout progressivement, au contact de l'eau. Le meilleur moment pour fertiliser Asphodel est au début du printemps, avant la floraison. L'utilisation d'engrais granuleux, grâce à leur libération progressive, empêchera le processus d'être effectué avec une fréquence excessive. La meilleure façon de procéder consiste à épandre l'engrais sur le sol à la main.

Asphodèle: exposition, parasites et maladies



La meilleure exposition possible pour la plante Asphodel est sans aucun doute au soleil ou, tout au plus, dans des zones seulement partiellement à l'ombre. Les buissons, placés à une distance minimale d'au moins trente centimètres les uns des autres, bénéficient en effet de l'ensoleillement même direct. Étant une plante forte et forte, Asphodel résiste vigoureusement à divers ravageurs et maladies. Il n'y a pas d'infestations typiques ni de problèmes de santé spécifiques. Son durcissement n'est pas seulement dans le système racinaire, qui est sujet à la pourriture: causée par un champignon, cette pathologie, qui se manifeste par une série de très petites plaques de couleur claire disposées de manière à former une sorte d'éventail, prend racine sur des plantes déjà souffrant et , surtout affecté par les stagnations hydriques. Particulièrement grave, l'infection causée par la pourriture ne peut être traitée avec des produits spéciaux que si elle est prise à un stade précoce: dans ce cas, les parties endommagées devront être coupées et désinfectées. Si, en revanche, la pourriture était déjà étendue dans les racines, l'Asphodèle sera éradiqué afin de ne pas prendre racine dans le champignon également pour les plantes voisines, et le sol sur lequel il a été planté sera récupéré et désinfecté.